Results for tag "legumes"

7 Articles

Nouvelles du jardin d’Éric

Bonjour à tous
Des petites nouvelles du jardin où la vie bat son plein.
Nous sommes dans une saison intermittente : il n’y a
plus de légumes d’hiver et on attend avec impatience
ceux de  l’été .
Pour faire la jonction, vous êtes habitués : beaucoup de
verdure ; épinards, salades, oignons, ail, betteraves
nouvelles. Seulement il n’y en a pas assez pour faire des
paniers abondants.
Les mois de février, mars et avril ont vu de petits
paniers. Entre 6 et 7 €.
Ce qui engendre un déficit moyen depuis le 1°octobre de
70 € à rattraper sur les prochain mois soit des paniers à
venir autour de 14 €.
Pour cela les légumes “ratatouille” comme les tomates,
à part les aubergines, seront présents en plus grande
quantité. Nous comptons aussi sur les haricots, les
pommes de terre, quelques courges et d’autres légumes
inhabituels en cette saison pour gonfler les paniers.
Beaucoup de plants comme les épinards ou les choux
attendus pour maintenant et les piments doux ou les
pastèques pour cet été ont un retard de livraison. Cela
s’explique par un problème propre à mon fournisseur
(redressement judiciaire donc plants au compte
gouttes).
Une grosse livraison de plants à venir  reste dans le
doute. Cela concerne tous les choux d’hiver et de début
d’année 2018 dont la plantation est prévue au début de
juillet.
Pour le moment et pour rattraper le retard ils m’ont
fourni, la semaine dernière, une grosse quantité de
plants : céleris, rutabagas, salades, choux d’été qui
n’étaient pas forcement prévus pour cette semaine. Cela
occasionne un surplus de travail dur  à assimiler.
En conséquence, si la semaine prochaine vous voulez
venir nous aider à planter ( une demi journée, une
journée ou même une heure) , vous serez les bienvenus.
Ceci est possible mardi, mercredi  toute la journée et
jeudi après-midi. Je mets en place mes bâches lundi
prêtes à planter.
Vous pouvez me confirmer votre présence sur mon
portable au 06.21.86.01.79.

Dans l’attente, je vous souhaite un bon weekend.

Éric

Lettre d’Éric le jardinier – 25/07/16

Bonjour à tous .
Un peu de répit pour vous faire un petit coucou du jardin. Les plantations sont enfin à jour et la moisson des céréales est réalisée au 2/3 avec 15 jours de retard sur les autres années.

Comme nous tous, les légumes souffrent de la chaleur.

La semaine dernière ont été plantés 800 salades, 3000 choux divers et 15000 poireaux, en prévision de l’hiver. Ils ont du mal à reprendre racines mais résistent quand même à grands coups d’arrosage.
Je remercie l’amapienne de Tonnay-Charente/Fouras et les deux amapiens de Chambon qui ont répondu à ma demande d’aide pour les plantations et qui sont venus vendredi 8 juillet.
Je remercie aussi Christel qui en plus des travaux du jardin et de la tenue de la maison me remplace sur les distributions ce qui me permet ces jours là de faire 4 heures de travail supplémentaire.
Comme vous l’avez remarqué il n’y a toujours pas de tomates dans les paniers. Les nuits froides du mois de mai ont ralenti leur croissance en causant la perte des premiers bouquets de fleurs. L’humidité qui restait dans les serres pendant tous ces jours de pluie et qu’on a un peu oubliée aujourd’hui, a développé le mildiou dans les tomates prévues pour cette période. Malgré un effeuillage (presque complet par manque de temps) et les quelques traitements à la bouillie bordelaise autorisés en bio, pas mal de fruits sont malades et des pieds dépérissent. Les quelques tomates récoltées vous sont distribuées au compte-goutte : la semaine dernière 2 tomates par personne pour les 19 paniers de Tonnay ; cette semaine les 27 paniers de Chambon seront servis et la semaine prochaine ce sera le tour des 43 paniers de Fouras. Ça monte, patience ! Ça arrive …
Il reste un espoir avec la deuxième serre mise en place tardivement avec le surplus de plants prévus en cas de mauvais développement avant repiquage. Elle n’a pas subi l’humidité, et apparemment la maladie n’est pas développée.

En attendant, les autres légumes sont bien là. Aubergines, poivrons et concombres, en abondance pour le moment, nous permettent de composer des paniers aux volumes intéressants avec des produits qui reviennent un peu plus souvent. Les pommes de terres n’ont pas échappé au mildiou. Pour les nouvelles, pas de problèmes, elles sont déjà de bonne taille et vous sont distribuées en ce moment. Celles de conservation, n’ont pas fini leur croissance. Grosses comme des prunes, les feuilles sont déjà tombées et je n’envisage pas une grosse récolte.

Les légumes prévus pour l’hiver sont en place :

navets, betteraves, céleris raves, radis noirs, courges et même carottes sont en bonne quantité.
Nous prévoyons, pendant qu’il en est encore temps, d’autres semis de navets et carottes pour pallier le manque de pommes de terre annoncé.
Pour nous, l’été sera bien employé à la construction d’un bâtiment attenant à la maison mais par temps calme, nous réfléchissons à l’acquisition de matériel plus performant pour gagner du temps et aussi pour nous soulager des taches pénibles : planteuse automatique, transport des légumes récoltés, matériel de binage adéquat. Ce sont de gros investissements mais qui seront à la longue (avec l’âge et toutes ses courbatures ) à la continuité de notre entreprise .
Sur ces bonnes résolutions, je vous souhaite un bon été avec de bons paniers …
Éric.

 

Changement de lieu de distribution

Comme il avait été décidé lors de la dernière AG de l’AMAP’Aunis, à partir de ce jeudi 30 juin, nous irons chercher nos légumes directement aux serres d’Eric et Christel, à ST GERMAIN DE MARENCENNES. Les heures ne changent pas.

L’objectif de ce déménagement estival est d’essayer de retrouver des adhérents à ST GERMAIN, comme c’était le cas au début de l’AMAP.

Si vous ne connaissez pas encore les serres, ce sera l’occasion de les découvrir.

Pour y aller, l’adresse est: Chemin de l’Angle, coordonnées GPS : 46.074463, -0.794122  ou, en sexagésimal, 46°04’28.1″N 0°47’38.8″W.

Lettre d’Éric le jardinier

Bonjour à tous ,

Voici quelques nouvelles de votre jardin.
Nous arrivons dans la période la plus dure de l’année.
– Pour les paniers, les légumes de garde (mis en cave ou laissés au jardin tout l’hiver ) touchent à leur fin. Le reste des courges a  pourri début mars. Phénomène habituel du aux températures. Les céleris et les radis noirs ramollissent à force de stockage. Les pommes de terre germent de plus en plus et le stock diminue sérieusement. Les choux d’hiver arrivent au maximum de leur maturité et les poireaux toujours abondants commencent à monter.
Résultat dans vos paniers : moins souvent de pommes de terre. Peut être une fois encore des radis noirs et des céleris. Plus de poireaux et de betteraves  pour équilibrer. Des  choux aussi, moins présents cet hiver, pour en perdre le minimum.
Nous n’abuserons pas des blettes ni des lentilles. Une fois par mois.
Les salades, toujours appréciées, sont dans leur meilleure saison. Les petits nouveaux mis en place seront un peu en retard ( pas avant début mai pour les épinards ). Nous faisons pour le mieux pour faire la soudure.
– Pour les travaux, nous abordons en même temps, les préparations du sol, les semis, les plantations, l’entretien, la taille, les cueillettes, les distributions et tous les travaux sur l’exploitation céréalière ainsi que les obligations administratives : contrôle bio lundi, déclaration PAC ( lourd dossier ) avant le 15 mai.
Pour développer, les terrains ne sont pas encore tous nettoyés ni labourés pour la prochaine saison en raison des cultures encore présentes ou du manque de temps.
Nous avons déjà reçu les premiers plants de courgettes, melons, aubergines, choux d’été, blettes, fenouil et quelques tomates. Tout ça à mettre en place la semaine prochaine. ( Les serres qui vont en recevoir une partie ne sont pas toutes préparées ).
Nous pensons déjà aux premiers semis de radis, navets  et carottes. Les pommes de  terre devraient être plantées dans quinze jours.
Je me suis mis à la taille des pommiers cette semaine et je vais continuer demain samedi. Une amapienne doit  venir voir comment on fait et m’aider.
Si vous aussi êtes intéressés, contactez moi de même pour les plantations de la semaine prochaine.
Les tomates anciennes seront encore présentes cette année, environ 700 plants  sont repiqués pour être plantés en fin de mois dans les serres Avant une semaine de repos bien attendue du 1er au 8 mai.

Petite info dont nous avons déjà discuté avec les deux amap que nous livrons ( “les paniers d’eric” et” amap’aunis “) mais qu’on a un peu oublié de rappeler chez vous , je m’en excuse :
-chose que nous ne faisions pas avant -,nous avons calé 4 semaines de vacances par an soit 1er semaine de mai ,1er semaine d’août , 2 semaines entre Noël et 1er de l’An.
Les légumes du jardin n’étant pas distribués ailleurs, vous les aurez quand même dans les paniers ,ce qui correspond a 52 paniers livrés sur 48 distributions en vous remerciant de votre compréhension.
Votre jardinier , Eric.

Des nouvelles d’Éric le jardinier

Bonjour à tous .
Voici quelques nouvelles du jardin en ce début d’année où tout marche un peu au ralenti.
Le temps humide ne nous permettant pas de rentrer dans les terres, le nettoyage et les labours d’hiver ne sont pas encore réalisés. Beaucoup d’herbes sont présentes sur le terrain entretenant les limaces et les rongeurs. Ceux-ci seront sûrement un problème cet été s’il ne fait pas plus froid. Fai2008 06 18 st germain de m -19-t positif de cette douceur, les légumes sont toujours en croissance. La taille des carottes, de petit calibre en septembre, a été multipliée par trois ou quatre; les poireaux, outre une culture mieux maîtrisée, en ont profité et sont de taille encore jamais vue chez nous. Panais, navets et radis noirs laissés en place ont pu continuer leur évolution. Seuls les choux, assez beaux ma foi,
souffrent des attaques de nombreuses limaces. À constater dans les choux Bruxelles de cette semaine.
Les légumes mis en stock fin 2015 ont eux aussi profité du redoux de septembre et octobre. Betteraves, céleris et radis noirs sont en bonne quantité et de taille intéressante. Pommes de terres sont en quantité suffisante pour faire l’hiver. Malheureusement les Bintjes (blanches) sont de petit calibre mais les Kurodas (roses) rattrapent le niveau. Espérons qu’elles ne noirciront pas comme l’an dernier. Les courges évoluent comme d’habitude, avec beaucoup de perte due à la pourriture propre à la saison malgré un chauffage installé dans leur local pour éviter les variations
de températures.
Le verger récupéré l’année dernière qui a fourni des pommes aux personnes intéressées va être taillé dans les prochains jours et devrait nous promettre plus de production.
Tout ceci est une première explication aux paniers d’hiver bien remplis. La seconde étant la baisse du nombre des adhérents du groupe de Tonnay-Charente. En effet, le volume des 15 paniers perdus par rapport à l’année dernière est réparti sur la totalité des autres paniers. Hélas, cela représente aussi un manque à gagner non négligeable. Je pense qu’une réflexion importante doit être mise en place sur ce groupe pour découvrir les raisons des départs et pour apporter des solutions.
Pour l’instant, n’hésitez pas à recruter, nous sommes preneurs pour n’importe quel groupe.
Pour rappel :
Tonnay Charente : ” Les Paniers d’Éric “. 17 personnes dont un panier et demi et un demi panier.
Fouras : ” Les Paniers d’Éric ” . 35 personnes dont deux fois un panier et demi.
Chambon/Marencennes : ” Amap Aunis “. 26 personnes dont trois demi paniers.
Cela représente un total de 78 paniers pour un nombre idéal de 90.
Nous avons déjà la tête aux nouvelles plantations. Les commandes sont toutes passées jusqu’à janvier 2017.
Voici les prévisions : Légumes primeurs pour la deuxième année consécutive (épinard, oignon
blanc , betterave) en plus des habituels.
Légumes ‘ratatouille’ en bonnes quantités : les tomates ont été semées cette semaine avec un surplus pour les jardiniers amateurs.

NYX

NYX

Pour le reste, pas beaucoup de changement par rapport à l’année passée en espérant le même résultat.
Si toute fois vous avez des suggestions, faites-le moi savoir. Nous verrons si c’est réalisable et s’il n’est pas trop tard pour les mettre en place.
Sur ce, je vous souhaite à tous une très bonne année et une bonne santé… Il n’est jamais trop tard, n’est-ce pas ?
Votre jardinier, Éric.